grosse-colere-L-1  Monsieur Hervé Lefèvre, hier 11 novembre jour de souvenir et de recueillement de la grande guerre vous avez eu” l’indécence” lors du soit disant pot de l’amitié d’entacher cette fin de cérémonie, en voulant régler avec moi publiquement vos comptes me traitant à plusieurs reprises et à haute voix “d’ENMERDEUR” ce qui, sortant de la bouche du représentant de notre commune vous est peu flatteur. Votre verbiage bien connu n’honore pas cette fonction ni notre commune.

Vous avez attendu que d’autres personnes commencent à me parler (dont votre femme) montrant votre courage légendaire de ne pas monter en première ligne vous même et de prendre en étau des personnes qui n’ont que faire de tout cela.

Me menaçant une fois de plus, comme vous l’avez fait déjà à plusieurs reprises avec un grand souvenir lorsque que vous êtes venu le faire sur mon lieu de travail. Le fait de se venger en ne bitumant pas par exemple l’entrée de ma propriété dont ma première demande date de 2010 alors que d’autres ont été faites depuis est bien une caractéristique de discrimination.

Mes idées sont contraires aux vôtres et j’en ai le droit, vous ne pourrez m’imposer votre dictat et vos coups bas ne me feront pas cesser la diffusion des informations sur notre commune.

La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 qui consacre la liberté d’expression. L’article 11 dispose : “La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement.

L’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 (résolution sans valeur contraignante) comme suit :

« Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. »

Je suis l’administrateur technique déclaré de ce site avec une équipe ou comité de rédaction de huit personnes qui occupent chacun une rubrique différente et vous ne l’avez toujours pas compris ou ne voulez pas le comprendre. Pourtant ceci vous a été expliqué à maintes reprises y compris pour demander un retrait ou une modification qui vous semble litigieux. Nous vous aurions répondu car nous répondons à l’ensemble de notre courrier contrairement à vous. Quand on s’obstine ainsi dans une ignorance volontaire tout porte à croire que dans d’autres domaines il peut y avoir des incidences similaires.

 

Je laisse seul juge les Jovaciens sur votre face caché.

 

E Timmerman Administrateur du site