Header image alt text

LECHOJOVACIEN

Le journal de Jouy sous Thelle

Le jour ou…

Ecrit par TEMPLIER le 12 novembre 2012
Dans Informations  | Tag: , | 4 Commentaires

  Nos élus réunis en séance de conseil municipal vendredi 9 novembre ont eu en moins d’une heure à débattre de sujets dont une réunion préparatoire avait déjà “été parlé” suivant les dires du notre 1er magistrat. Phrase qui revenait souvent lors de questions un peu embarrassantes et lorsqu’il s’agissait de couper court pour en finir le plus vite possible et d’aller se coucher. Enfin malgré tout cela la réunion fût d’après notre correspondant sur place et de l’enregistrement sonore intégral des plus instructive. Sur le point financier financier d’abord car Jouy semblerait ne plus avoir de “sous” en réserve et l’emprunt est obligé de subvenir pour honorer les factures restantes pour notre belle salle socio culturelle. Il manquerait 60000e mais mieux faire un emprunt de 100000 on ne sait jamais.  129 000 € versés par la CCVT au titre de notre dette envers l’ex-Communauté de Communes du Thelle Bray y ont été englouti et plutôt que de rembourser une partie de l’emprunt réalisé à cet effet (environ 190000e). Et voila encore un endettement de plus pour le contribuable Jovacien qui sera réparti sur… les impôts. Le fond de roulement n’existe plus il faut attendre le remboursement d’une partie de la T.V.A en 2013 voir 2014. Notre corps de sapeurs pompiers lui aussi souffre de la crise communale les postes radio obsolètes doivent être remplacer par du numérique pour être compatible avec le nouveau réseau mise en place. 9000e le cout annoncé sauf qu’il a été omis qu’une partie de la TVA et récupérable et que 50% de subvention sont donnés. Là il est préféré de payer un téléphone portable chez SFR alors qu’il est interdit de l’utiliser pour des raisons de sécurité et de fiabilité. Rappelons aussi que l’équipement radio et de déclenchement sont depuis plusieurs années entretenus gratuitement par une personne de la commune et qu’il n’a rien couté depuis a part les achats neufs qui sont rares depuis quelques années. Tiens le premier magistrat ne serait il pas l’ancien chef de corps du CPI? bien sur que oui et cela n’était peut être qu’un tremplin pour lui? Tout ceci est bien sur omis d’être dit. L’assainissement sujet douloureux depuis quelques mois, notre commune avec le Mesnil Theribus et Senots quitte le syndicat d’assainissement. Le projet annoncé se tourne pour 2020 vers la communauté des Sablons pour un coût ici annoncé de 6 à 6,5e du M3… reste à voir sur le terme si cela est réaliste. Le délégué suppléant s’offusque de n’avoir jamais été invité aux réunions du dit syndicat! élémentaire entend t’on “c’est Mme Allier qui est délégué” malgré qu’elle réside à 600kms d’ici et qui gère par son pouvoir la vie communale… le budget primitif 2012 affectait 30000e pour le syndicat du ru du Mesnil a quoi à servit l’argent?

Plus de détail du le site de Félix ici

 

 

 

Pas de repos

Ecrit par TEMPLIER le 19 juin 2012
Dans Informations  | Tag:

Nos élus n’étant pas venus en masse lors de la dernière réunion du conseil municipal qui fut ajournée faute de quorum cette assemblée se réunira une nouvelle fois Jeudi 21 juin à 20h30.

Donc pas de fête de la musique pour eux le travail avant tout.

L’exemple

Ecrit par TEMPLIER le 3 septembre 2011
Dans billet d'humeurInformations  | Tag: , ,

Des habitants de Jouy nous ont indiqués avoir reçu une lettre peut agréable au ton maussade de la mairie concernant la coupe des haies en bordure de route ou chemin. Or l’exemple serait à donné par nos élus en premier. Voici le cas se trouvant à l’entrée du hameau des Horgnes qui me semble t-il appartiendrait

au premier adjoint…

“Fait ce que je te dis mais pas ce que je fais” serait une devise appliquée dans notre commune?

ILLEGALE !

Ecrit par TEMPLIER le 18 juillet 2011
Dans Informations  | Tag: , , , , ,

Lors d’un article précédent ICI  L’ECHOJOVACIEN évoquait la vente d’une sente. La délibération du conseil municipal du 17 juin 2011 en fixait les clauses.

Or suite à une requête de l’association de défense des propriétés communale de Jouy sous Thelle cette délibération vient d’être annulée par la préfecture car illégale au regard de la loi.

On ne vend pas un bien communal par un coup de baguette magique et boulette-girl devrait pourtant le savoir. L’ère Vallier et sa liquidation des biens communaux est passée et il reste maintenant à expliquer au conseil municipal cette boulette qui pourtant avait déjà bien étudié via sa commission des chemins.  Puis à voter convenablement cette délibération.

L’affaire n’est probablement pas à son terme et nous devrions en réentendre parler dès la rentrée.

Souscription Chapelle chair à loup

Ecrit par Jovacien le 21 juin 2011
Dans HistoireInformations  | Tag: , ,

Une nouvelle souscription pour le financement des travaux de rénovation de la Chapelle de la Chair à loup est lancée depuis quelques jours par la mairie de JOUY. Vous trouverez les détails sur le sujet ICI

Réunion du CM du 17 juin 2011

Ecrit par TEMPLIER le 19 juin 2011
Dans Informations  | Tag: , , ,

Les délégués communaux qui deviennent “grands électeurs” pour les élections sénatoriales du 25 septembre prochain ont été nommés. MM LEFEVRE, LOMMER et Mme BOUYCHOU.

Vente d’un chemin rural sis à JOUY le Bois … encore une affaire à suivre très prochainement ici

Et oui lors de la réunion du conseil municipal du 31 mai dernier, la commune met à disposition un agent communal pour l’entretien des chemins appartenant soit disant à l’association foncière…

Or l’association foncière ne possède pas de chemin sur le territoire de Jouy comme nous le disions lors d’un précédent article. En écoutant le débat sur le sujet nous apprenons que la commune va reprendre chemins et terres de l’association foncière. ici

Il suffit juste de consulter la matrice foncière pour voir ce qui appartient à cette association et d’y voir qu’aucuns chemins n’y figurent …

Réunion du CM du 31 mai 2011.

Comme à l’accoutumé belle séance de réunion du conseil municipal qui c’est une fois de plus terminé par la censure des orateurs et des questions du public.

Le compte rendu

Cliquez ici pour lire la suite