Header image alt text

LECHOJOVACIEN

Le journal de Jouy sous Thelle

La chronique de JEAN VALJUAN

Ecrit par Jean Valjuan le 13 mars 2014
Dans ChroniqueInformationstous  | Tag: | 20 Commentaires

JV Nous y sommes presque, le renouvellement du conseil municipal va être fait par le vote des électeurs de Jouy-sous-Thelle. Que faut-il attendre de cette échéance qui je le rappel est cruciale pour le devenir de notre commune. Rappelons nous que les six ans passées n’ont pas été bénéfique pour le bien collectif mais plus pour …

Un bref rappel des 6 ans passés:

Le tout à l’égout et son scandale des 9,30e le m3

La demande de concertation sur la salle multifonction refusée.

Le suivit des travaux inexistants ou à membres réduits.

Les travaux sans subventions et des supplémentaires sans l’aval du conseil municipal avant.

Le “bricolage” du bitumage que j’ose appeler à la tête du client.

La représentation au sein de la communauté de commune et sa politique d’absences répétées.

Au hameau de Jouy le Bois: si je ne me trompe pas rien!

Au hameau des Horgnes: 4 Panneaux stop et un peu de travaux en février 2014 c’est tout. N’oublions pas aussi l’état de la voirie communale qui mène à ce hameau dans un état de délabrement avancé.

Les bas cotés ne sont plus coupés (en cause non pas les employés communaux ils n’obéissent qu’a leur hiérarchie).

La liste pourrait se contenir à ses quelques lignes mais malheureusement non et je vous laisse méditer sur l’avenir de notre commune pour les six ans qui viennent. Ils ne seront pas roses, la conjoncture nationale et le contexte mondial  est et sera difficile, mais à notre niveau quotidien et local nous pouvons faire que. Je reviendrais dans quelques jours si ma santé le permet avec un autre article, dans cet attente profiter du soleil.

J.V

 

 

La chronique de JEAN VALJUAN

Ecrit par Jean Valjuan le 9 janvier 2014
Dans Chroniquetous  | Tag: ,

JV  2014 est l’année cruciale pour notre commune. Il faut savoir que le vote qui aura lieu en mars prochain sera déterminant pour une décennie au besoin collectif de Jouy sous thelle. Je ne développerais pas plus en détail car le discours qui se prépare pour le 17 janvier prochain sera une fois de plus basé en partie sur mes écrits et je laisse à nos fidèles “décrieurs” le soin d’avoir enfin des idées à lui soumettre car il en manque énormément quoi que lorsque qu’il en à besoin il n’est pas à court d’idées mais pas dans le bon sens. Rendez-vous pour une nouvelle chronique plus longue très prochainement.

La chronique de Jean Valjuan

Ecrit par Jean Valjuan le 20 mai 2013
Dans Chronique  | Tag: | 1 Commentaire

JVÇa y es nous voici presque aux beaux jours, enfin presque car vu le ciel c’est tout autre chose. C’est dit, il y aura bien une brocante à Jouy le 16 juin prochain je dis cela au cas ou certains avaient des doutes mais les affichettes ont été distribuées. J’ai eu peur que l’on nous fasse le coup de 2011 ou il n’y en avait pas eu, mais là je suis rassuré ouff. Bons nombres de “coups à boire” seront comme d’habitude payés ce jour là tout comme lors de notre fête début juillet venez nombreux. Fête dont on ne sait toujours rien, mais nous sommes habitués par le sens communicatif et son responsable communal qui reste bien muet sur le sujet sauf qu’a la lecture de cette chronique il se souviendra de le mettre sur son site officiel. Tiens la rue de la Poste va subir une cure de travaux de 41 476,60e HT pour le bitumage des trottoirs plus 1600e pour refaire un nivelé de caniveaux qui aurait pu être fait lors du bitumage de la route fin 2011, mais à Jouy ce conseil ne semble pas avoir le sens de la marche des travaux. Travaux de cette somme sans demande de subventions, pas besoin il faut que ce “soit fait vite” et surtout “que ça ce voit” dixit un membre du conseil lors d’une réunion et bien sur avant les prochaines élections. L’argent du contribuable Jovacien encore une fois bien utilisé. Et d’ici quelques temps, il suffira de tout défoncer pour mettre le tout à l’égout (promis) et éventuellement mettre en sous terrain les réseaux. Quand aux autres rues elles attendront et peut être un espoir de lors de promesses post-électorales. Ah oui notre salle socio-culturelle toute neuve inauguré en septembre 2012 à quelques soucis de plafond et d’infiltration d’eau mais ça ce n’est rien c’est géré comme à l’habitude donc vous pouvez dormir paisiblement tout va bien.

A suivre…

La chronique de Jean Valjuan

Ecrit par Jean Valjuan le 17 avril 2013
Dans Chronique  | Tag: | 2 Commentaires

JV Le printemps n’arrive pas bien vite mais au sein de notre administration communal nous sentons une accélération brutale de la cadence des travaux pour 2013. Fort d’un soit disant excédent financier qui en réalité cache bien autre chose, nous arrivons à chercher que faire dans cette belle commune ou “tant de travaux ont été faits et dont l’aspect à changé en cinq ans”. Non ce ne sont pas mes propos mais ceux qui été ont prononcés dernièrement lors d’une réunion. Fier de cet audit hypnotique de masse voici que les trottoirs de rue de la Poste devraient subir une cure de rajeunissement. Et oui à Jouy nous bitumons afin de mieux tout casser d’ici quelques années pour passer le tout à l’égout. Trop d’argent peut être. Revenons justement sur le sujet, un excédent au 31 décembre 2012 alors qu’un emprunt de 100000 euros a été fait en octobre pour la salle socio-cuturelle afin de finir de payer les travaux d’un montant de 60000e. Bizarre tout ceci me direz vous! Je parlais il y a quelques instants du tout à l’égout notre ami Félix sur son site ici a eu accès à un document (secret) pour le moins surprenant puisque le débat n’a pas été vraiment public et que le conseil municipal a adhéré suivant aveuglement sur des paroles et non sur du concret écrit noir sur blanc. Il suffit de voir qu’en mai 2012 nous allions être embarqué par l’unique décision d’une personne vers une catastrophe certaine. Cette même personne aurait été aussi favorable à une augmentation des impôts locaux et de la cantine pour cette année mais devant la majorité contre elle se résigna à ne pas le faire du moins pour cet exercice. Tel le berger qui conduit le troupeau, il n’empêche que sur un terrain si glissant tout est possible.

La chronique de Jean Valjuan

Ecrit par Jean Valjuan le 17 janvier 2013
Dans Chronique  | Tag:

JVN’ayant rien à faire en ce jour pluvieux de décembre direction notre belle et maintenant très célèbre salle socio-culturelle que le monde nous envie pour voir un peu ce qui se passe à l’arbre de Noël. Je n’ai pas eu de mal à prendre place assise car il n’y avait pas la foule des années passées. Après un spectacle sur scène pour les enfants ce fut le spectacle pour les grands. Un discours hésitant qui n’avait pas grand chose en parti à voir avec noël et voici le nouveau barbu à l’habit rouge jeans baskets débarqué et s’assoir sur la scène à la grande rigolade d’une majorité de l’assistance. Les fêtes passés, ayant reçu une invitation personnelle pour les vœux contrairement à certains qui n’en reçoivent pas (il doit y avoir un favoritisme) je me rend de nouveau en ce lieu mythique pour entendre la connivence d’esprit de notre 1er magistrat qui ne nous a pas appris grand chose sauf que parler devant une assistance demande des compétences accrus. La surprise fût le faible nombre d’habitants présents et des 5 conseillers municipaux qui faisaient acte de présence. Beaucoup d’invités hors commune étaient là, notre conseiller général ainsi que notre député honoraient la cérémonie. Après la classique envolée de canards dont l’assistance ce serait bien passée, remise de médailles et galons à nos pompiers dans un protocole qui laissa bien à désirer et de nouveau l’envolée de canard fit trembler nos tympans. Heureusement la bonne galette des rois fut le moment propice pour retrouver un calme semi altéré par des regards fugaces. Vraiment il se passe toujours quelque chose à Jouy et pleins de surprises à chaque fois.

La chronique de Jean Valjuan

Ecrit par Jean Valjuan le 21 novembre 2012
Dans Chronique  | Tag:

Et oui comme cela était prévisible Jouy sous Thelle souffre d’une mauvaise gestion financière et administrative. Nous voici à recourir aux emprunts car au delà du nez de certains élus il ne se passe pas grand chose. L’avenir prévoyait depuis un moment le sombre spectre d’une gestion désastreuse et autoritaire le résultat est maintenant probant. Les inaugurations en grandes pompes et les idées farfelus n’ont pas réussit à masquer l’ambiance morose pour ne pas dire la pire depuis des décennies. Les mots dits dimanche dernier lors du repas des anciens ne pourront masquer la réalité présente. Oui enfin les anciens ont eu un repas annuel après avoir été mis à la diète pendant deux ans de suite comme si il ne pouvait y avoir d’autres activités que le repas dans notre bel et si cher salle socio culturelle. Ambiance détendue et sourires forcés étaient de sortie pour cet après midi récréatif. Que va t-il se passer dans les prochains mois dans notre commune? des projets ici et là et le désir de continuer à gérer une commune pour certains dont on voit aujourd’hui le résultat désastreux et dont le projet le plus important (tout à l’égout) a bien faillit nous couter très cher à chacun… oui nous aurions le tout à l’égout en 2020 mais attention ce n’est qu’une estimation de date. Si le projet est aussi bien mené que celui qui nous a été présenté cette année je crains le pire.

A suivre…

J.V

Chronique de Jean Valjuan

Ecrit par Jean Valjuan le 16 octobre 2012
Dans Chronique  | Tag:

Il est des maladresses qui ne s’oublient pas après tant et tant d’autres comme la dernière en date que LECHOJOVACIEN a su dénoncer avec force. Cela me permet de mettre en doute les capacités à gérer au quotidien une collectivité de presque 1000 âmes et la conduire vers l’avenir. L’opiniâtre aux valeurs que je suis ne peux que constater que notre commune va aller droit vers le mur si un réel changement de cap ne s’opère pas rapidement. Il suffit pour cela d’assister aux réunions du conseil municipal pour voir comment le défilement devant des questions même les plus diverses dérangent. Restent-elles sans réponses? bien évidement et personne ne dit mot dans cette assemblée laissant à penser que tous seraient bien muselés. Je n’ai malheureusement pas assisté à cette belle inauguration socio-culturelle étant retenu par des obligations professionnelles mais il m’a été rapporté que les sourires étaient un peu crispés. Je ne reviendrais pas sur le déroulement des travaux qui ont pris 2 ans et donc presque autant de temps qu’il avait été nécessaire pour construire la tour Eiffel de 1887 à 1889. La bizarrerie de cette construction c’est le toit métallique alors que notre belle église tant vantée est classée monument historique, ici c’est autorisé ou d’autres beaucoup plus loin se sont vus refusés ce type de couverture pour des annexes. Il y a bien ici ambiguïté et clientélisme en la matière mais cela ne sera qu’une longue suite à donner parmi tant d’autre.

A suivre.

J.V

Syntése par Jean Valjuan

Ecrit par Jean Valjuan le 2 octobre 2012
Dans Chronique  | Tag:

  Nous voici dans le dernier trimestre de cette année 2012.  Que retenir déjà des 39 semaines écoulées? Accentuation d’un auto-militarisme dénué de tout sens, chasse aux sorcières, absence du pouvoir durant les vacances, dépôt de plaintes en tout genre et j’en passe. Ah oui très important si vous le ne savez pas encore la salle socio-culturelle est opérationnelle après plus de deux ans de travaux! et les associations (reconnues par le Maire???) ont été invitées jeudi dernier à présenter en réunion leurs plannings et modalités pour le fonctionnement ont été incultés. Nous voici donc prêt à affronter les jours de froids, le repas des ainés l’arbre de Noêl auront enfin lieu dans cette cher salle. Non je ne n’ai pas fait une faute en écrivant cher salle à vous d’en déduire pourquoi. Nos péripéties communales continuent, bientôt un achat important devrait être réalisé pour agrandir le patrimoine communal alors que la donne était plutôt au bradage ses dernières années. Qu’en déduire? Jouy aurait subitement gagner au Loto?

A suivre

J.V