La peinture au sol de la rue des puits vient d’être refaite ou créer puisque depuis quelques jours des ilots de stationnements matérialisés au sol ont été faits de part et d’autre sur la longueur de l’axe jusqu’au Calvaire de Jouy le bois.

Avec les gravillons qui ont été répandus sur les trottoirs il y a quelques semaines, la rue bénéficie de certaines attentions. Mais cela est-il suffisant?

De nombreux riverains attendent impatiemment une réflexion de la chaussée et des trottoirs déjà promise lors des élections municipales de 2001 par le précédent Maire.

Les trottoirs et caniveaux datent de 160 ans environ, les archives municipales en rendaient comptent, vérifiable si elles n’ont pas été détruite il y a 10 ans.

A l’époque les rues actuelles de la poste et du moulin avaient eux le même pavage. Détruite et en mauvais état lors de la seconde guerre mondiale lors du passage de chars, elles ont bénéficiées de changement de bordures avec des dédommagements de guerre. Seul la rue des puits n’avaient pas été concerné.

Plusieurs piste de réflexions de cette rue ont été envisagées ces dernières années ainsi que l’enfouissement des réseaux. Le cout est l’élément principal de la non réalisation.