Nos élus réunis en séance de conseil municipal vendredi 9 novembre ont eu en moins d’une heure à débattre de sujets dont une réunion préparatoire avait déjà “été parlé” suivant les dires du notre 1er magistrat. Phrase qui revenait souvent lors de questions un peu embarrassantes et lorsqu’il s’agissait de couper court pour en finir le plus vite possible et d’aller se coucher. Enfin malgré tout cela la réunion fût d’après notre correspondant sur place et de l’enregistrement sonore intégral des plus instructive. Sur le point financier financier d’abord car Jouy semblerait ne plus avoir de “sous” en réserve et l’emprunt est obligé de subvenir pour honorer les factures restantes pour notre belle salle socio culturelle. Il manquerait 60000e mais mieux faire un emprunt de 100000 on ne sait jamais.  129 000 € versés par la CCVT au titre de notre dette envers l’ex-Communauté de Communes du Thelle Bray y ont été englouti et plutôt que de rembourser une partie de l’emprunt réalisé à cet effet (environ 190000e). Et voila encore un endettement de plus pour le contribuable Jovacien qui sera réparti sur… les impôts. Le fond de roulement n’existe plus il faut attendre le remboursement d’une partie de la T.V.A en 2013 voir 2014. Notre corps de sapeurs pompiers lui aussi souffre de la crise communale les postes radio obsolètes doivent être remplacer par du numérique pour être compatible avec le nouveau réseau mise en place. 9000e le cout annoncé sauf qu’il a été omis qu’une partie de la TVA et récupérable et que 50% de subvention sont donnés. Là il est préféré de payer un téléphone portable chez SFR alors qu’il est interdit de l’utiliser pour des raisons de sécurité et de fiabilité. Rappelons aussi que l’équipement radio et de déclenchement sont depuis plusieurs années entretenus gratuitement par une personne de la commune et qu’il n’a rien couté depuis a part les achats neufs qui sont rares depuis quelques années. Tiens le premier magistrat ne serait il pas l’ancien chef de corps du CPI? bien sur que oui et cela n’était peut être qu’un tremplin pour lui? Tout ceci est bien sur omis d’être dit. L’assainissement sujet douloureux depuis quelques mois, notre commune avec le Mesnil Theribus et Senots quitte le syndicat d’assainissement. Le projet annoncé se tourne pour 2020 vers la communauté des Sablons pour un coût ici annoncé de 6 à 6,5e du M3… reste à voir sur le terme si cela est réaliste. Le délégué suppléant s’offusque de n’avoir jamais été invité aux réunions du dit syndicat! élémentaire entend t’on “c’est Mme Allier qui est délégué” malgré qu’elle réside à 600kms d’ici et qui gère par son pouvoir la vie communale… le budget primitif 2012 affectait 30000e pour le syndicat du ru du Mesnil a quoi à servit l’argent?

Plus de détail du le site de Félix ici