Avec l’arrivée du printemps, je reprend ma plume qui n’avait pas servi depuis bien longtemps. Fort du temps qui a passé j’ai encore une fois de plus observé notre microcosme municipal nous ébahir des ses frasques. Toujours enclin je ne peux qu’émettre un avis personnel peu flatteur a cette mandature. La défense de notre commune semble bien loin des préoccupations de nos représentants depuis pas mal de temps, il parait mème que certain ne sont là que pour l’effet carte de visite avec la ligne fonctionnelle. Bref, rien de bien constructif et jouissif pour notre collectivité ainsi j’ai parcouru la rue des Puits avant pendant et après les travaux et je dois dire que c’est un sacré bricolage qui parait ne pas avoir pris fin comme vous pouvez le constater en y passant, comme ce bitume dont la pose laisse à plus qu’a désirer. J’avais d’ailleurs reçu en fin d’année une belle invitation tout en couleur pour un rassemblement galette et bonne parole pour début janvier. En me rendant à cette sauterie je pensais voir un grand nombre de Jovacien venir exprimer satisfaction et ma surprise ne fut t’elle pas que très peu avaient fait le déplacement. Heureusement que des élus extérieurs meublaient la désertion de notre représentation municipal et de ses habitants. Mieux ne pas trop en parler afin de ne pas heurter la susceptibilité de certains lecteurs. Les discours n’ont pas été d’un enseignement très utile mais cela on s’en doutait si ce n’est la fameuse migration vers la communauté de communes des Sablons dont la majorité de notre élite a voté en octobre en un délai record mais cela est passé hors sujet d’expression lors des discours. Sujet important plus que fâcheux et vite bâclée comme nous avons vu dans les articles de Lechojovacien. Bref une fois tout ceci terminé ma part de galette vite engloutie et avant que mes oreilles n’explosent je reparti bien vite.

A suivre