Encore une démission d’un conseiller municipal de la liste majoritaire. Bien entendu cette démission surprise d’un membre pourtant expérimenté fait suite apparemment à un raz le bol et d’un motif légitime de promesses non tenues. Évidement nous sommes habitués à cette façon que nous jugeons lamentable de gérer notre commune et nous ne sommes pas surpris par ce dernier motif.

Si nous faisons le point aujourd’hui de la situation de ce mandat sur les démissions, les absents, les habitués des pouvoirs, les quorums non atteints nous ne pouvons que constater une fois de plus que tout n’est pas si rose que ça dans ce conseil municipal. Notons par la même occasion que notre 1er adjoint qui lui a déménagé en Touraine est toujours en fonction, mais cela nous avons déjà l’habitude car une adjointe du précédent mandat avait-elle exercée par pouvoir interposé en étant à plus de 600 kms. Nous nous retrouvons ici dans une situation totalement similaire. Ceci n’est pas interdit par la loi mais cela choque évidement sauf les principaux intéressés ni notre 1er magistrat bien au contraire!.

Qui va remplacer ce conseiller démissionnaire? La logique électorale veut que ce soit le suivant de la liste mais voila il n’en reste qu’un et ce dernier a déménagé de la commune depuis plus de 2 ans! Attendons la prochaine réunion du conseil municipal du 1er juin prochain pour en avoir la réponse et son “intégration”.

Quand à cette réunion prochaine un point nous a une nouvelle fois interpellé concernant l’extension du réseau électrique dont la charge financière doit revenir à la commune. Ces travaux apparemment ne servirait qu’a ne desservir qu’un terrain actuellement non constructible afin qu’après il puisse par la suite le devenir. Mais qui est le propriétaire de ce terrain? Nous vous laissons trouver la réponse (facile) à cette question.