Je me souviens, il y a environ 4 ans avoir lors d’un conseil d’école d’avoir interpellé le Maire de l’époque sur les effectifs qu’allaient engendrer l’arrivée de nouveaux habitants avec les nouvelles constructions. En rajoutant que la classe informatique n’était pas aux normes celle-ci n’ayant qu’une porte et qu’avec la pose de “barreaux” il y avait danger.

Il m’avait répondu avec médisance avec l’aide d’une conseillère municipale que cela ne poserait aucun soucis qu’il n’y aurait pas d’augmentation d’effectif et que j’étais totalement dans le faux et ceux-ci chuteraient “les comptes ont été fait”.

Le temps passe, les nouveaux Jovaciens arrivent et deviné ce qu’il se passe? Une nouvelle classe est devenue nécessaire semble-t-il et une deuxième porte a été posée il y a un an pour raison de sécurité. La cantine neuve est elle aussi devenue exiguë et cela me laisse perplexe.

Faudrait-il voir plus loin que le bout de son nez afin de ne pas avoir des erreurs monumentales de gestion à moyen terme.

Voici la lecture d’un article de Félix plus approfondit:

Histoire de cantine

Faut-il pleurer, faut-il en rire

Au secours !… Madame Badinter.

Mardi 8 juin 2010, par Félix

A l’ordre du jour du CM du 04 juin 2010 : ouverture d’une 5 ième classe, en raison de l’augmentation des effectifs des enfants scolarisés. Il faut s’en réjouir. C’est bon pour le village. Mais les locaux ? On ne peut pas dire que cette éventualité (prévisible) de classe à ouvrir ait fait l’objet de réelles réflexions anticipées. Passons. Il a fallu opter, rapidement, pour la location d’un modulaire (type Algéco). Le modulaire, d’une durée de location de 11 mois, voir 12 (de septembre à juillet compris) (…) Lire la suite »