L’année 2018 fut une année assez riche en rebondissement par la teneur des éléments qui ont été évoquées ici et là. Loin de toutes l’affaire la plus poignante fut celle concernant le fameux terrain de notre 1er magistrat devenu constructible. Les arguments décrits lors des réunions publiques du conseil municipal étaient la “construction pour agrandir la société” bien évidement alors que le certificat d’urbanisme est délivré cette parcelle est maintenant à vendre!. L’opération désormais ressemble plus à un acte spéculateur qu’a son objectif premier qui fut l’agrémentation des séances houleuses auxquelles nous avons assistés. Si maintenant cette vente est bien officielle un élément bien révélateur supplémentaire nous informe que la commune prendra à sa charge l’aménagement de la voirie de ce chemin rural baptisé rue de l’ancienne gare par les instigateurs et bien évidement sans l’approbation de la majorité du conseil municipal qui elle semble bien peu regardante dans son ensemble.