Header image alt text

LECHOJOVACIEN

Le journal de Jouy sous Thelle

La chronique de JEAN VALJUAN

Ecrit par Jean Valjuan le 6 avril 2018
Dans Chronique  | 1 Commentaire

Avec l’arrivée du printemps, je reprend ma plume qui n’avait pas servi depuis bien longtemps. Fort du temps qui a passé j’ai encore une fois de plus observé notre microcosme municipal nous ébahir des ses frasques. Toujours enclin je ne peux qu’émettre un avis personnel peu flatteur a cette mandature. La défense de notre commune semble bien loin des préoccupations de nos représentants depuis pas mal de temps, il parait mème que certain ne sont là que pour l’effet carte de visite avec la ligne fonctionnelle. Bref, rien de bien constructif et jouissif pour notre collectivité ainsi j’ai parcouru la rue des Puits avant pendant et après les travaux et je dois dire que c’est un sacré bricolage qui parait ne pas avoir pris fin comme vous pouvez le constater en y passant, comme ce bitume dont la pose laisse à plus qu’a désirer. J’avais d’ailleurs reçu en fin d’année une belle invitation tout en couleur pour un rassemblement galette et bonne parole pour début janvier. En me rendant à cette sauterie je pensais voir un grand nombre de Jovacien venir exprimer satisfaction et ma surprise ne fut t’elle pas que très peu avaient fait le déplacement. Heureusement que des élus extérieurs meublaient la désertion de notre représentation municipal et de ses habitants. Mieux ne pas trop en parler afin de ne pas heurter la susceptibilité de certains lecteurs. Les discours n’ont pas été d’un enseignement très utile mais cela on s’en doutait si ce n’est la fameuse migration vers la communauté de communes des Sablons dont la majorité de notre élite a voté en octobre en un délai record mais cela est passé hors sujet d’expression lors des discours. Sujet important plus que fâcheux et vite bâclée comme nous avons vu dans les articles de Lechojovacien. Bref une fois tout ceci terminé ma part de galette vite engloutie et avant que mes oreilles n’explosent je reparti bien vite.

A suivre

CM du 16 mars: Le droit du sol

Ecrit par TEMPLIER le 22 mars 2018
Dans Informations  | 8 Commentaires

Nous vous parlions lors de notre précédent article de la dernière réunion du conseil municipal. Voici donc l’enregistrement “live” de ce grand moment de démocratie. Nous invitons l’auditoire a bien tendre l’oreille sur les paroles qui ont été dites. Le sujet démarre à partir de 2’20.

 

L’avenir et le passé au grand jour

Ecrit par TEMPLIER le 22 mars 2018
Dans Informations  | 3 Commentaires

Lors de la dernière réunion du conseil municipal un point très intéressant fut abordé. Intéressant et vite débattu sur un sujet brulant du comment faire devenir un terrain bâtissable quand on est maire et que ce terrain lui appartient. Après une première demande infructueuse n’est-il pas de faire autrement en donnant le pouvoir à une adjointe afin de signer l’accord communal. A Jouy se moquerait de la morale du moment que ses petites affaires avancent?. Bien évidement la majorité du conseil municipal acquiesce cette demande lors des débats mené de main de maitre à grand coup de règlement de compte et de pourquoi je ne le ferai pas. Notre secrétaire elle aussi participant aux débats a défendu les intérêts de ….

Sur le mème sujet le conseil municipal élabore depuis plusieurs mois le Plan Local d’Urbanisme qui malgré les réunions interminables n’avancent toujours pas. Manque de motivation ou des connaissances indispensables de notre commune des participants. En tout état de cause c’est l’avenir de notre commune pour une ou deux décennies qui doit être dessiné et cela est de plus en plus dans l’incertitude.

Depuis quelques jours dans le village des petits travaux sont exécutés. Non il ne s’agit pas de fouilles mais de la préparation pour le passage de la fibre pour le très haut débit qui devrait être en service courant du 2e semestre 2018 à Jouy. Ce vaste programme afin que l’ensemble des communes du département de l’OISE soient équipées a été initié et accéléré en 2015 par le conseil départemental. La communauté de commune du Vexin Thelle participera financièrement au raccordement. Pour toutes informations crédibles le site https://oise-thd.fr/  répond à vos questions et via ce document

images d’illustration

Un projet d’éoliennes est à l’étude sur les communes de d’ERAGNY-sur-EPTE SERIFONTAINE et FLAVACOURT. De nombreuses communes (14) ont votés contre et une seule pour. Nous vous invitons à parcourir le site de l’association Le bruit du Vent 2017 qui s’oppose au projet. https://www.lebruitduvent2017.fr/

 

Le ridicule ne tue pas heureusement!

Ecrit par TEMPLIER le 24 janvier 2018
Dans billet d'humeurInformations  | 2 Commentaires

Ce titre si évocateur que nous employons ici vient de l’image prise cette semaine d’un pare brise d’une élue rue du Moulin. Outre le fait de bloquer souvent la circulation avec son véhicule pour ouvrir son portail voici sa nouvelle extravagance. Nous avons recherché le texte réglementaire dispensant les conseillers municipaux de ticket de stationnement et malheureusement il n’a pas été trouvé.

Il n’en demeure pas moins qu’il est parfaitement illégal d’utiliser une pseudo ou vrai cocarde tricolore celles-ci étant réservées et l’encadrement est fait par un décret. D’ailleurs, il semblerait que d’autres véhicules d’élus municipaux soient aussi “équipés” d’un modèle plus moderne.

Réf:
Selon les dispositions du décret n° 89-655 du 13 septembre 1989 relatif aux cérémonies publiques, préséances, honneurs civils et militaires, seuls le Président de la République, les membres du gouvernement, les membres du Parlement, le Président du Conseil constitutionnel, le Vice-Président du Conseil d’État, le Président du Conseil économique et social et les Préfets dans leurs départements (les sous-Préfets dans leurs arrondissements) ont le droit d’apposer une cocarde tricolore sur leur véhicule.
Un Maire qui utiliserait ce signe commettrait un délit qui peut aller jusqu’à l’usurpation de signes réservés à l’autorité publique, puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. Le fait que des cocardes soient librement vendues dans le commerce est sans incidence sur la gravité des faits.

Les engagements non tenus

Ecrit par samaritin le 2 janvier 2018
Dans Informations 

Le 10 octobre 2017 , une enquête a été effectuée à l’intention des seniors de 65 ans et plus qui ont eu le choix de choisir entre un colis par personne ou un repas .
La majorité la plus forte des personnes ont choisi les colis .
Suite à cela la municipalité n’a pas tenu son engagement d’offrir un colis par personne comme le prouve le papier pris en photo ( ci-joint) souligné.

Notons au passage que deux frères vivants sous le mème toit n’ont eux reçus qu’un seul colis. Nous sommes loin du but de l’enquête qui semble inutile à la vue de ce qui c’est fait.

Bonne Année 2018

Ecrit par Administrateur le 1 janvier 2018
Dans Informations 

L’équipe de LECHOJOVACIEN vous souhaite un très bonne année 2018.