Header image alt text

LECHOJOVACIEN

Le journal de Jouy sous Thelle

Réunion du Conseil Municipal 3 mai 2013 20h30

Ecrit par TEMPLIER le 26 avril 2013
Dans Non classé  | Tag:

Le Conseil Municipal est invité à se réunir en séance ordinaire le
vendredi 03 mai 2013 à 20 h 30
A l’ordre du jour :
  • Représentation des communes au sein de l’organe délibérant des Communautés de Communes
  • Ouverture du centre aéré le mercredi
  • Bon d’achat pour les élèves de CM2 partant au collège en septembre 2013
  • Travaux de voirie rue de la Poste choix de l’entreprise
  • Réalisation de l’espace cinéraire choix des entreprises

Il manque les questions diverses comme d’habitude.

La chronique de Jean Valjuan

Ecrit par Jean Valjuan le 17 avril 2013
Dans Chronique  | Tag: | 2 Commentaires

JV Le printemps n’arrive pas bien vite mais au sein de notre administration communal nous sentons une accélération brutale de la cadence des travaux pour 2013. Fort d’un soit disant excédent financier qui en réalité cache bien autre chose, nous arrivons à chercher que faire dans cette belle commune ou « tant de travaux ont été faits et dont l’aspect à changé en cinq ans ». Non ce ne sont pas mes propos mais ceux qui été ont prononcés dernièrement lors d’une réunion. Fier de cet audit hypnotique de masse voici que les trottoirs de rue de la Poste devraient subir une cure de rajeunissement. Et oui à Jouy nous bitumons afin de mieux tout casser d’ici quelques années pour passer le tout à l’égout. Trop d’argent peut être. Revenons justement sur le sujet, un excédent au 31 décembre 2012 alors qu’un emprunt de 100000 euros a été fait en octobre pour la salle socio-cuturelle afin de finir de payer les travaux d’un montant de 60000e. Bizarre tout ceci me direz vous! Je parlais il y a quelques instants du tout à l’égout notre ami Félix sur son site ici a eu accès à un document (secret) pour le moins surprenant puisque le débat n’a pas été vraiment public et que le conseil municipal a adhéré suivant aveuglement sur des paroles et non sur du concret écrit noir sur blanc. Il suffit de voir qu’en mai 2012 nous allions être embarqué par l’unique décision d’une personne vers une catastrophe certaine. Cette même personne aurait été aussi favorable à une augmentation des impôts locaux et de la cantine pour cette année mais devant la majorité contre elle se résigna à ne pas le faire du moins pour cet exercice. Tel le berger qui conduit le troupeau, il n’empêche que sur un terrain si glissant tout est possible.

L’assainissement se renforce

Ecrit par Jovacien le 8 avril 2013
Dans Informations  | Tag:

L’assainissement se renforce

Trois nouvelles communes, Senots, Le Mesnil-Théribus et Jouy-sous-Thelle, vont rejoindre le syndicat mixte d’assainissement des Sablons (SMAS).

Bornel, salle Olivier-Métra, Alain Letellier (à d.), le conseiller général du canton de Méru, président de la communauté de communes des Sablons.

Le conseil syndical du syndicat mixte d’assainissement des Sablons (SMAS) a récemment accepté, salle Olivier-Métra à Bornel, l’adhésion de Senots, Le Mesnil-Théribus et Jouy-sous-Thelle. Une décision qui modifie ses statuts pour mettre à jour la composition du conseil syndical, mais aussi sa durée d’existence qui ne sera plus limitée au 31 décembre 2014, mais devient illimitée.

Alain Letellier, le président du SMAS, a expliqué que la situation géographique de ces communes obligeait, pour rejoindre la station d’épuration en projet de Fleury, à passer par Fresneaux-Montchevreuil. Fresneaux-Montchevreuil qui, avec Montherlant et Valdampierre, devaient être raccordées sur une station d’épuration en projet à Pouilly, projet non concrétisé faute de terrain.

Gérard Lemaître, maire de Senots et président de la communauté de communes du Vexin-Thelle, propose d’installer cette station au hameau de Blécancourt, sur sa commune. L ‘offre a été jugée recevable par le SMAS. La station pourrait ainsi voir le jour à l’horizon 2016-2017. « Attention, a prévenu Jacques Leclerc, maire d’Ivry-le-Temple et vice-président de la Communauté de communes des Sablons, chargé de l’assainissement et en charge des affaires de l’eau, nous sommes d’accord si nos communes bénéficient de l’assainissement les premières, sauf pour le hameau de Blécancourt, bien sûr ». Une exigence que le SMAS officialisera par écrit avec ces communes qui vont donc quitter le syndicat du Ru du Mesnil dont les communes adhérentes, après le passage à l’assainissement collectif et la construction de la station de Fleury, craignent, selon Alain Letellier, de voir passer « le prix du mètre cube d’eau à 10,50 ou 11 euros » contre « 6,80 à 7 euros » pour celles du SMAS.

Francis Masurier, maire de Beaumont-les-Nonains, a réclamé « une compensation financière » aux nouvelles communes. « Faisons de pari de l’intelligence », a répondu Alain Letellier. Les communes ont été admises sans compensation et à l’unanimité, même si des souvenirs désagréables ont été évoqués comme ceux de Nicole Lopez, maire de Valdampierre. « Ils nous ont foutu dehors du syndicat du Ru du Mesnil et aujourd’hui ils veulent nous rejoindre ! »


De notre correspondant
DANIEL VERNET
Source: Le courrierPicard 08/04/13