Header image alt text

LECHOJOVACIEN

Le journal de Jouy sous Thelle

Chemin de fer de Méru à La Bosse (Oise) maj-2

Ecrit par Jovacien le 29 avril 2010
Dans Histoire  | Tag: , | 5 Commentaires

Chemin de fer de Méru à La Bosse (Oise) Cette ancienne ligne d’intérêt local (32 km) à voie unique a été mise en service en 1905. Dans un premier tronçon de Méru au Mesnil Theribus, puis le deuxième vers Labosse. A écartement métrique elle était exploitée par la compagnie du chemin de fer de Méru à La Bosse
Le service voyageurs/marchandises cessera en 1934 et remplacé par un service régulier de car moins couteux. 29 ans de service c’est peu pour cette ligne qui aujourd’hui est encore visible sur place.

Cliquez ici pour lire la suite

Le cidre dans l’Oise

Ecrit par Juliette le 27 avril 2010
Dans Informations  | Tag:

Le cidre dans l’Oise

Au XIXème siècle, avant l’arrivée du chemin de fer, le département de l’Oise était essentiellement agricole. Le cidre était une boisson courante, fabriquée dans bon nombre de fermes. Il suppléait ainsi à l’insuffisance du vin, produit par des vignes de médiocre qualité. Au XVIème siècle, la culture du pommier était venue de la Normandie toute proche, ce qui explique que l’on trouvait la plus grande quantité de pommiers à l’ouest du département et en particulier dans le pays de Bray. La multiplication des pommiers semble avoir suivi la destruction des vignes. Les pommiers étaient plantés au bord des routes ou en quinconce à travers champs. En 1830, les meilleurs cidres étaient ceux du canton de Songeons, Formerie et Grandvilliers. La race de pommiers les plus répandues sont désignées sous les noms de d’Hardivilliers, pomme du déluge, brutin, fenouillet, cave, barbari, frayé, glane, crapaud, glaine d’oignon…L’orgueil et la ruelle étaient les variétés les meilleures.
Cliquez ici pour lire la suite

Dans le Vexin comme ailleurs, les occasions de faire la fête étaient nombreuses. Aux fêtes religieuses, Noël, Pâques, et les pèlerinages, se sont peu à peu ajoutées les fêtes patronales, républicaines, familiales, corporatives ainsi que sportives. Il s’agissait de temps forts à une époque où les congés payés n’existaient pas. Faire la fête était aussi l’occasion pour les familles et les communautés de se retrouver.

Lire la suite ici

Un article assez intéressant sur les lignes budgétaires de la commune vient de paraitre sur le site de Félix. Alors que d’autres affaires ne trainent pas (voir l’article sur le poste de rédacteur) l’indemnité de gardiennage de l’église, qui autrefois était versé au prêtre ayant la charge sur place de la paroisse, n’est pas versée à la personne qui s’en occupe depuis quelques années. Voyons aussi cette générosité d’avant 2008 …100 euros. Deux poids, deux mesures?

Gardiennage de l’église

Mesquinerie ou…

En 2007 ; 2008 et 2009, dans la section 11 du budget, en « Dépenses de fonctionnement », à l’article 6282, on trouve : Frais de gardiennage église
- Le montant de cette indemnité, dont le plafond est indiqué par une circulaire du ministère de l’intérieur, est fixé pour l’année 2009, à 468,15 euros.

Cliquez ici pour lire la suite

Un si joli petit village

Ecrit par TEMPLIER le 23 avril 2010
Dans Informations  | Tag: , ,

Porcheux village voisin de Jouy sous thelle. A peine 300 habitants aujourd’hui. Village en pleine mutation et de vente de terrains à bâtir à tout va, 50 d’après nos sources. Mais pourquoi tant de constructions en si peu de temps?  Il semblerait que cette commune vivrait au dessus de ses moyens depuis quelques temps et que le recours aux emprunts ont fait déraper le budget.
La solution augmenter les impôts (ça c’est déjà fait) ou trouver de l’argent pour faire un équilibre des comptes. Mais comment ?
Cliquez ici pour lire la suite

l’Observateur du 22 avril 2010

Ecrit par TEMPLIER le 23 avril 2010
Dans Informations  | Tag: , ,

Jouy-sous-Thelle : Conseil municipal: La mairie refuse la pétition

Le conseil municipal a contesté le nombre de signatures recueillies mais le collectif «Salle des fêtes» ne veut pas baisser les bras et annonce que son action continue. La pétition sur la consultation des travaux de réhabilitation la salle socioculturelle a été jugée irrecevable.
Le bras de fer continue à Jouy-sous-Thelle autour de la réhabilitation de la salle socioculturelle.
Pour rappel, cette salle devenue obsolète nécessite 662 516 euros subventionnés à hauteur de 162 565 euros par la DGE, 267 872 euros provenant des fonds propres de la commune, 202 079 euros du département et 30 000 euros de la réserve parlementaire de Jean-François Mancel. Le problème, c’est que cette nouvelle salle ne pourra pas accueillir de manifestations nocturnes pour éviter de déranger les voisins. Une restriction qui entraîne une opposition de la part de certains habitants du village.
La carrière d’un rédacteur territorial
Le conseil municipal à décidé de transformer le poste de notre secrétaire de mairie (adjoint administratif de 1ere classe cat.C) en poste pour un grade de rédacteur(cat.B). Que seront les taches supplémentaires qui lui seront données? aucunes ?

La nomination ne relève que de la seule compétence de l’autorité territoriale.(le Maire pour nous)

Conditions requises:

• soit un rédacteur territorial titulaire dans une autre collectivité territoriale ou établissement public dont les agents sont soumis au même statut (mutation) ;

• soit un candidat inscrit sur la liste d’aptitude après avoir passé avec succès les épreuves du concours ou au titre de la promotion interne. Comme c’est le cas ici.

Cliquez ici pour lire la suite

Classe de découverte

Ecrit par Jovacien le 20 avril 2010
Dans Informations  | Tag:

Classe découverte à MERLIMONT-PLAGE

C’est à 8h45 ce lundi 19 avril 2010 que 22 élèves de CM1/CM2 de l’Ecole primaire, accompagnés de Madame Carine DAMBLANT (Directrice) et de Monsieur Ludovic KRYSMANN (Enseignant), ont pris la route pour MERLIMONT-PLAGE (Pas de Calais) pour participer à une « Classe Découverte ».

Cliquez ici pour lire la suite